Prêt immo, kesako ?

Prêt immo, kesako ?

Je reçois de plus en plus de messages de Calédoniens me demandant ‘est-il possible d’emprunter en Australie ?’ ‘Est-ce facile en termes de démarches ?’ ‘Quelles sont les conditions ?’ donc je vais aborder certains aspects des conditions de crédit en Australie quand on est considéré comme un ‘non-résident’ ou un ‘Overseas investor’.

Alors, première réponse, oui il est possible d’emprunter en Australie. D’ailleurs je vous laisse lire cet article en français qui permet de comprendre un peu mieux le jargon local et les différentes options existantes en Australie.

Cependant, les démarches sont plus strictes et onéreuses car vos revenus / dettes doivent être vérifiées, et en Anglais. Si on part du principe que vous êtes salarié par exemple, fournir vos fiches de salaire ne suffira pas. Il vous faudra également obtenir une lettre de votre employeur confirmant votre embauche et votre rémunération, ainsi que 3 mois de relevés de compte montrant votre salaire en ‘crédit’. Et le tout doit être traduit par un traducteur agréé NAATI, à vos frais. Le but étant alors de minimiser le nombre de mots à traduire pour alléger la facture, ce qui n’est pas toujours évident quand on est à son compte avec un bilan de 36 pages ! Mais rien n’est insurmontable heureusement, et je suis là pour vous faciliter la tâche.

En termes de taux d’intérêt, on est… Comment dire… Légèrement au dessus de ce qu’on connait en NC. Mais c’est aussi pour ça que l’économie australienne est au top ! Et puis, vos revenus locatifs (si vous décidez de louer votre bien) couvrent normalement vos traites avec un surplus. Vous rentrez donc au final dans vos frais et en plus, vous n’aurez pas mis tous vos œufs dans le même panier. Diversifier ses investissements est impératif, particulièrement quand on connait la conjoncture actuelle de la NC avec toutes les échéances futures (mais proche !) à venir.

Si vous souhaitez sauter le pas et venir investir en Australie, vous aurez besoin d’un apport personnel. Aucune banque ici ne prête 100% du prix d’achat, et encore moins les ‘frais de notaire’ qui vont avec. Même pas à un Australien. Assurez-vous de pouvoir couvrir au moins 20% ou 30% du prix d’achat + les frais. Pour avoir un estimatif du cout lié à un achat immobilier, je vous conseille de lire cet article en Français et d’avoir vos finances en ordre avant même de venir visiter !